Profils Cura

Cura pour les nuls

1

Cura donne une infinité de réglages possibles, j’en ai fait une sélection arbitraire pour ce qui me semble important pour un usage un peu basique avec du PLA sur un plateau en verre et une buse de 0.4.

 

Il va de soi qu’avant tout vous avez réglé Cura pour la bonne imprimante, et que vous avez indiqué la bonne taille de nozzle (buse). Dans mon cas c’est 0.5mm mais vous ce sera 0.4.

 

 

 

Cura range ses paramètres en plusieurs onglets que vous pouvez déployer. De base il vous propose une série de réglages basiques. Pour en faire apparaître d’autres, cliquez sur le petit engrenage.

 

 

 

 

La plupart des champs ont une valeur de base, et une bonne partie ont une valeur définie par une fonction. Dans cet exemple, si je clique sur la petite flèche cela remet la valeur de base, si je clique sur fx cela fait que la valeur se calcule automatiquement par fonction. Par exemple l’épaisseur de la paroi se calcule automatiquement par rapport au nombre de ligne de la paroi.

 

NOTA BENE : quand vous avez entré une valeur particulière pour un paramètre, puis que vous masquez ce paramètre, cela ne remet pas ce paramètre sur une valeur ou une fonction de base. Ça peut vous jouer des tours si vous cherchez par exemple à résoudre un problème qui dépend en fait d’un paramètre que vous avez entré sans vous en rappeler.

Qualité

L’onglet Qualité permet de changer les largeur de ligne et la hauteur de couche. Les valeurs ci-contre correspondent à ma buse de 0.5mm.

La hauteur de couche est très bien expliquée dans cet article

En gros plus c’est petit moins on voit les créneaux mais plus ça prend de temps. 0.2 est une valeur moyenne, la valeur minimum dépend de la précision de votre imprimante (mais souvent c’est le temps qui vous dissuadera) et la valeur maximum est de 60% du diamètre de votre buse. Donc 0.3 pour une buse de 0.4 par exemple.

La largeur de ligne c’est la largeur de la couche vue du dessus. En gros l’imprimante peut faire varier son débit pour faire une couche plus ou moins large que le diamètre de buse la valeur. La valeur mini est de 60% du diamètre de buse et je ne connais pas la valeur max car au delà du diamètre de buse cela revient à sur-extruder, ce qui donne rarement de bons résultats.

Je vous conseille chaudement de mettre une « largeur de ligne de support » au minimum possible, afin que ceux ci jouent leur rôle tout en étant faciles à retirer.

On peut spécifier des largeur de lignes différents pour la paroi interne et externe, dans le cas ou votre paroi extérieure est faite d’au moins deux lignes. Cela peut être utile par exemple si vous travaillez avec une buse de 0.8, auquel cas vous pouvez insérer 0.8 en paroi interne et 0.5 en paroi externe, ce qui peut faire des détails plus fins notamment aux angles sortants.

 

Sur cette image en orange le remplissage, en vert la paroi interne, en rouge la paroi externe.

Coque

Épaisseur de la paroi 

insérez une épaisseur importante (donc beaucoup de lignes) pour les objet qui doivent être un peu robustes, ou étanches. Autrement deux couches c’est le minimum pour avoir un truc propre quand on est pas en mode spiralisé/vase, à cause des jointures

Distance d’essuyage paroi extérieure

si vous entre une valeur la buse va venir se « torcher » sur les lignes de l’intérieur du modèle. Peut être utile pour régler des sujets de cheveux d’ange.

Épaisseur dessus dessous :

C’est l’épaisseur des premières et dernières couches. Comme l’épaisseur de paroi faites suivant vos besoins, deux couches est un minimum

Optimiser ordre d’impression des parois

à cocher d’office, on se demande pourquoi on a le choix..

Extérieur avant les parois intérieures

définit si l’imprimante l’ordre des parois. Il vaut mieux faire d’abord l’intérieur pour faciliter l’impression en porte à faux.

Compenser les chevauchements

si la buse couche une ligne en croisant une autre, cela gère le débit pour éviter un pâté à chaque croisement

Remplir les trous entre les parois & filtrer les très petits trous

Il va arriver parfois, dans les angles ou les endroits exigus, qu’un petit interstice existe entre vos deux parois. Si vous choisissez partout, l’imprimante va les remplir mais ce sera plus long évidemment. La deuxième option est assez compréhensible.

jointure en Z

Quand l’imprimante commence l’impression d’un nouvel « étage », elle doit choisir son point de démarrage.

A cet endroit, comme elle recharge le filament, il arrive qu’elle en mette un petit peu trop, ce qui fait une petite marque visible en surface, une jointure.

Si vous choisissez l’alignement « utilisateur spécifié » cette jointure se fera toujours le long d’une ligne verticale, dans la direction que vous pouvez indiquer dans « position de la jointure ». En aléatoire l’imprimante va choisir un point aléatoire, ce qui fera qu’une petite aspérité apparaîtra un peu n’importe où.

Angle le plus aigu peut être un bon choix si votre modèle en présente.

Mieux vaut choisir de masquer la jointure si votre modèle doit être vu plutôt de l’extérieur.

 

 

Remplissage

Encore une fois tout est très bien expliqué dans cet article.

Matériau

Température d’impression

Plus c’est chaud, plus ça adhère d’une couche à l’autre ou sur le support. En général il vaut mieux se fier aux prescriptions du fournisseur, en sachant que la plupart du temps entre 200 et 220 ça ne fait pas une différence folle pour du PLA par exemple. Prenez 210° comme valeur moyenne, et si jamais vous voulez peaufiner faite des essais en imprimant votre modèle à différentes température tous les 5 degrés, ou faites une tour de température pour trouver la meilleure température correspondant à votre filament.

Température de plateau

Sur un plateau en verre, c’est le lit chauffant qui, en ramollissant les premières couches,  fait que l’impression adhère au plateau car le verre n’est pas un matériau qui accroche naturellement. Le PLA a une température vitreuse (c’est à dire qu’il commence à se ramollir donc à coller) autour de 70°. C’est donc une bonne température, certes un peu élevée mais bonne si vous avez des problèmes d’adhésion et/ou si vous voulez éviter la laque.

Debit

C’est la que vous pouvez régler la quantité de matière que l’imprimante va extruder. Si vous n’avez pas changé votre extrudeur, ou que vous avez calibré correctement votre extrudeur, une valeur de 100% va très bien.

En fonction de ce que vous voyez, corrigez les débits suivant vos besoins. Par exemple sur mon imprimante les remplissage étant un peu faibles, j’ai mis 110%.

Comme pour la largeur de ligne de support, je vous conseille chaudement de mettre 50% en débit de lignes de support.

 

 

 

Lisser et peindre une impression en PLA

Previous article

Un buildtak pour Ender 5+

Next article

1 Comment

  1. Salut, quel est l’effet du paramètre
    « OPTIMISER ORDRE D’IMPRESSION DES PAROIS » ? Je ne suis jamais tombé dessus jusqu’à présent !
    Bien vù l’astuce contre les cheveux d’ange aussi.
    Super article , vraiment.
    Au plaisir 😉

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *